< RETOUR

Prévenir et prendre en charge la douleur chez l’enfant n’a pas toujours été une évidence dans les hôpitaux. Il y a 30 ans, certaines interventions chirurgicales à cœur ouvert étaient réalisées sans antalgie chez les nouveaux nés, les équipes médicales considérant que les très

 

jeunes enfants ne ressentaient pas la douleur.

Aujourd’hui, la prise en charge de la douleur est intégrée à nos pratiques médicales mais il reste beaucoup de progrès à réaliser.

Chez l’enfant malade, la douleur peut être causée par une maladie, un traumatisme, les soins et les actes diagnostiques et thérapeutiques ou une intervention chirurgicale.

Dans tous les secteurs de l’hôpital, l’enfant est confronté fréquemment à des soins et à des actes douloureux et anxiogènes, que ce soit dans  les services d’urgence, d’hospitalisation, dans les  unités de soins intensifs néonataux et pédiatriques mais aussi lors de gestes aussi répandus que la vaccination. Il est indispensable que tous les soignants (médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, …) soient formés à l’évaluation, la prévention et la prise en charge de la douleur de l’enfant.

Pour certains enfants, la douleur est chronique et parfois présente de manière quotidienne                     (céphalées, douleurs abdominales, douleurs musculo-squelettiques, douleurs neuropathiques).           La douleur chronique a un impact majeur sur leur vie personnelle et familiale entrainant déscolarisation, repli sur soi, dépression et anxiété majeure.

D’autres enfants atteints de maladies qui sont ou deviennent incurables (cancer, pathologies neurologiques ou génétiques, …) présentent des douleurs  parfois intenses et difficiles à soulager qui nuisent à leur qualité de vie. Afin de répondre à la détresse de ces enfants et de leurs familles, l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola organise depuis 2015 une consultation multidisciplinaire de douleur chronique pédiatrique.

L’ASBL  « les amis de l’HUDERF » a décidé de  soutenir en 2019  L’UNITE RESSOURCE DOULEUR de notre hôpital dans son combat  pour assurer un univers hospitalier le plus confortable possible  à tous les enfants. Je leur en suis très reconnaissante.

Le soulagement de la douleur est un droit fondamental de l’enfant.

 

Docteur Christine Fonteyne, responsable de l’unité ressource douleur à l’huderf.



Restez en contact

NEWSLETTER - FACEBOOK